couture·patron

La jupe dolorès ou le dilemme de la longueur.

La maison Victor est vraiment un magazine-pépite…. des patrons super sympas, simples ou plus complexes, pour tout les goûts et pour toute la famille, ce qui n’est pas forcément courant !

J’ai donc encore ouvert l’un d’eux, en l’occurrence ici celui de juillet-août 2017, et réalisé la jupe dolorès.
Je n’étais pas convaincue par la longueur de cette jupe étant donné que ma croissance s’est arrêtée à un stade relativement avancé et qu’en prime, j’ai la taille d’une guêpe bouffie qui ferait un oedème de Quinke…  Mais, c’est là que la personnalisation qu’offre la couture doit entrer en scène et servir mes intérêts !! J’ai donc monté la jupe dans cette viscose dénichée chez l’oasis, puis hésité longuement sur la taille de l’ourlet….laisser de la longueur quitte à passer pour soeur Marie-Marguerite en goguette ou le raccourcir mais ne pas passer pour Jackie Kennedy non plus :))) !! J’ai opté pour les deux et ai redessiné un ourlet raccourci devant et laissé long derrière du coup je ressemble à Marguerite Kennedy, la tante éloignée de Jackie !!!!

Et en prime, j’ai enfin trouvé une technique pour faire des photos en pied… je ne vous détaillerait pas la procédure, mais histoire de sourire, imaginer juste que je dois hurler « cheeeeeeeeeese » pour immortaliser mes créas… ca y est vous souriez ?!!!

Patron : dolores, la maison Victor
Tissus : l’oasis
Modification : ceinture de taille agrandie et ourlet modifié

 

 

 

Publicités